Sauvons les Galgos de la torture

28 mai 2009 at 10:19 5 commentaires

Galgo - Lévrier Espagnol

Galgo - Lévrier Espagnol

Savez-vous que chaque année, des milliers de lévriers espagnols meurent dans des conditions atroces ? Dès lors que leurs performances sont insuffisantes, ils sont massacrés, pendus, brûlés vifs, abandonnés à des pitbulls affamés, forcés à avaler de l’acide, laissés dans des forêts les membres brisés pour qu’ils ne puissent pas suivre la voiture et attendent de mourir de faim et de soif.

Les Galgos sont des lévriers utilisés principalement pour la course et pour la chasse au lièvre. Les lévriers de courses y sont exploités dans des conditions révoltantes. Blessés, malades, parfois même avec des membres brisés, ils sont dopés et forcés de courir. Un massacre, chaque année renouvelé et entretenu grâce à des élevages (crias) qui réalimentent un marché réservé à des chasseurs espagnols qui n’ont aucun respect pour leurs animaux.

Pratiquement aucune infrastructure n’existe pour accueillir ces chiens « réformés » à l’âge de 2 ou 3 ans. Les plus chanceux seront recueillis par les refuges. Les autres finiront agonisants ou récupérés par la Garde Civile et portés dans les « perreras », fourrière insalubres où ils seront euthanasiés.

Vous souhaitez participer d’une manière ou d’une autre au sauvetage des lévriers espagnols ? L’association Galgos France a pour mission le sauvetage et l’adoption des lévriers-galgos espagnols, mais aussi des croisés, principalement chiens de chasse, qui subissent les mêmes maltraitances (pendaisons, mutilations, coups) sans bénéficier de la même notoriété. Il existe plusieurs façons d’aider les Galgos par des dons, des adoptions, des parrainages, …

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’association Galgos France.

Publicités

Entry filed under: Associations. Tags: , , , , , , .

Minou aime le foot Huile de théier australien, que du bien

5 commentaires Add your own

  • 1. Chris  |  28 mai 2009 à 14:03

    Merci et bravo d’en parler.
    Je suis profondément touchée et révoltée par cette cruauté (in)humaine.

    Réponse
  • 2. JF MULQUIN  |  30 mai 2009 à 18:33

    Je ne savais pas qu’une telle chose pouvait exister !
    C’est ignoble !
    Pauvres bêtes !
    J’espère que les auteurs de tels faits sont poursuivis en Espagne !

    Réponse
    • 3. Régis - Faun'Home  |  30 mai 2009 à 19:11

      Malheureusement non ! Sous pretexte qu’il s’agit d’une tradition datant du Moyen-Âge, le gouvernement espagnol ne fait rien pour que cessent ces pratiques. Le Portugal et l’Espagne sont d’ailleurs les deux seuls pays de l’Union Européenne où la chasse avec des lévriers est autorisée.

      Réponse
  • 4. Chris  |  30 mai 2009 à 19:23

    De là à agir comme des barbares en torturant les lévriers, c’est inadmissible tout comme la tauromachie d’ailleurs.
    On est au XXIème siècle, et les cautionneurs devraient avoir honte !!!

    Réponse
  • 5. Caterina  |  25 juin 2009 à 03:13

    On le sait, et on l’a toujours su, l’Espagne et le Portugal font partie des pays ou la cruauté animal est coutumière .. Ce sont des gens aux traditions barbares et ont se demandent ce qu’ils viennent faire dans la communauté Européenne.. Rien que pour leurs crimes impunis ils devraient en être « chassés » comme ils savent si bien le faire. Je haï l’Espagne et le Portugal je n’y mettrai JAMAIS plus les pieds.. Boycottez ces pays du tourisme, ils méritent d’être abandonnés et bien pire encore..

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Partager ce blog

Partager ce blog

%d blogueurs aiment cette page :